Accueil » Observations ornithologiques

La réserve naturelle domaniale de Genappe : un site ornithologique majeur en Wallonie

Cette synthèse est réalisée en 2020 par Philippe HERMAND, membre de l’asbl Environnement Dyle.

La RND de Genappe est le 6ème site de Wallonie sur le plan du nombre d’espèces d’oiseaux observées
72 espèces d’oiseaux nichent ou ont niché à la RND de Genappe dont 21 sont reprises dans la liste rouge des espèces menacées en Wallonie
7 espèces d’oiseaux de la liste sont ou ont été des nicheurs possibles / probables à Genappe
comparaison des période réserve naturelle et période sucrerie en activité:
Le nombre d’espèces nicheuses a augmenté (oiseaux d’eau et toutes espèces) avec de nouvelles espèces comme Canard chipeau, Grèbe à cou noir …
comparaison des période réserve naturelle et période sucrerie en activité:
le nombre d’espèces observées annuellement a une nette tendance à la baisse, confirmée sur les 5 premiers mois de 2020
Photo Dimitri Crickillon

Les chroniques année par année

Toutes les observations sont systématiquement encodées sur le site https://observations.be/ N’hésitez pas à le consulter régulièrement en sélectionnant le site « Genappe Décanteurs »

Voici les observations année par année, sous forme de chroniques:

Chroniques ornithologiques 2018 :

voir tous les détails ici: Chroniques 2018

Les faits saillants:

  • Reproduction réussie du Tadorne de Belon : 5 jeunes à l’envol. La dernière remontait à 2015.
Tadorne de Belon (juvéniles) –
Photo Philippe Jacob
  • Excellente année pour la reproduction des canards : 8 nichées de Canards chipeaux (nouveau record du site), 12 nichées de Canards colverts (seulement 5 en 2016 et 2017), 4 nichées de Fuligules milouins (après plusieurs années de quasi disette) et 3 nichées de Fuligules morillons (soit une de plus que lors des 4 années précédentes).
  • Année en demi-teinte pour les grèbes : première nidification réussie du Grèbe huppé (2 jeunes) mais confirmation du déclin du Grèbe castagneux (peu de nichées et faible taux de survie des jeunes) et surtout aucune reproduction, pour la deuxième année consécutive, du Grèbe à cou noir. La sécheresse y est probablement pour quelque chose.
  • Nidification pour la 5ème année consécutive de la Bondrée apivore (2 jeunes à l’envol).
  • Un couple de Petits Gravelots produit 4 jeunes sur l’île du B21. Cela n’était plus arrivé depuis plus de 12 ans. L’intérêt d’avoir créé cette île se confirme.
  • La colonie de Mouettes rieuses, avec 76 couples, s’est encore développée. Elle a produit environ 150 poussins.
  • On s’en doutait depuis plusieurs années mais, cette fois, la nidification du Martin-pêcheur d’Europe a pu être prouvée.
  • Autre grand événement de l’année, la première reproduction sur le site du Faucon pèlerin (2 jeunes à l’envol).

Chroniques ornithologiques 2017

voir tous les détails ici: Chroniques 2017

Chroniques ornithologiques 2016

voir tous les détails ici : Chroniques 2016

Bilan saison nidification 2015 

voir tous les détails ici : en savoir plus

En résumé: l’évolution de l’avifaune